Gamification et Maïeutique : Ma boite à question.

boiteaoutil sur tablette

boiteaoutil sur tablette

Depuis un plus de 2 ans, je lis des livres sur le MBA, sur le coaching, sur la création d’entreprise. Ces livres mettent en avant de nombreuses méthodes de conduite du changement, de gestion de l’innovation, de brainstorming, etc .. I

Au cours d’une de mes lectures, j’ai eu envie de créer un petit outil simple, et très pratique. Cet outil est né de cette réflexion, ensuite, j’ai fait évoluer l’outil progressivement vers d’autres champs d’application, et j’ai décidé de le mettre à disponibilité sur internet.

Je me lance dans un secteur d’activité, la création de logiciel, le service sur internet, et la gamification, que je connais peu. L’outil est en train d’évoluer,  des questions – réponses vers des artefacts, des classifications et d’autres idées de plus haut niveaux, que je vais ajouter. Je trouve qu’il y a un travail important pour faire comprendre aux particuliers, aux entreprises, les gains de temps, de productivité, de réflexion que l’on peut obtenir avec des outils informatiques.

Je vais créer un nouvel onglet sur mon blog, qui regroupera un certain nombre d’outil. Il y a des outils qui sont peu évolués et d’autres plus avancés. Petit à petit, je vais transformer des outils garage en outil de production, en outil pour tout public. Le processus de création de valeur, de création de logiciel est plus long à mettre en œuvre. Il faut créer plus de documentation, expliquer les choix, etc. Il faut vérifier à 2 reprises le bon fonctionnement et qu’il n’y a pas d’erreur. J’utilise les outils d’une certaine façon, les utilisateurs vont les utiliser d’une autre.  Je vais transformer le blog pour apporter plus de contenu, de matière solide, et de valeur.

Je me lance dans la construction de logiciel pour le grand public, les coach et les entreprises.

Je reviens sur le sujet de cet article.

Pourquoi un outil informatique par rapport à du papier, me direz vous ?, c’est une bonne question. Il permet de relire ses notes, ses réponses, il permet de compléter ses réflexions, de les modifier, de les faire évoluer dans le temps, de les imprimer, etc. Nous sommes dans l’usage de l’informatique contre le papier.

L’autre point, que j’ai ajouté c’est la canalisation du besoin, de la demande. Je suis en train de créer des modéles et des scénarios d’usage. Devant un feuille blanche, il n’y a pas de guide. Le but de l »outil est de poser les bonnes questions.

L’outil est multi-utilisateur, c’est à dire que la réflexion peut être collective, conduite dans le cadre d’un groupe de travail, d’une réunion. Il n’y a pas de contrainte et d’entrave à la créativité.

J’ai découvert depuis la création de l’outil, les termes « gamification » et « maïeutique« . C’est un ensemble de théorie, de principe autour de la stimulation du cerveau par le jeu. Le but, c’est de développer la réflexion, l’imagination et la création d’idées nouvelles et d’explorer de nouvelles frontières.

La ludification1 (terme inspiré de l’anglais gamification) est le transfert des mécanismes du jeu dans d’autres domaines, en particulier des sites web, des situations d’apprentissage, des situations de travail ou des réseaux sociaux. Son objet est d’augmenter l’acceptabilité et l’usage de ces applications en s’appuyant sur la prédisposition humaine au jeu.

Cette technique de conception permet d’obtenir des personnes des comportements que l’on pourrait considérer sans intérêt ou que l’on ne voudrait ordinairement pas faire : remplir un questionnaire, acheter un produit, regarder des publicités ou assimiler des informations.

En philosophie, la maïeutique désigne l’interrogation sur les connaissances ; Socrate parlait de « l’art de faire accoucher les esprits ». De manière concrète, il posait des questions faussement naïves, écoutait et s’arrangeait pour que l’interlocuteur se rende compte de ses manques de précision et de ses contradictions dans ses raisonnements. Les personnes se rendaient ainsi compte que, alors qu’elles croyaient savoir, elles ne savaient pas. (src : wikipédia).

Je suis en train de lire un livre sur la Gamification, est mettre en œuvre des nouveaux principes. C’est un outil qui se nourrit des expériences utilisateurs et aussi de savoir faire informatique. L’outil propose les bases. L’outil continue d’évoluer, les champs d’application sont nombreux. Je vous propose un premier exercice d’usage.

Les 5 pourquoi ?

L’objectif de cet outil est de chercher en profondeur les causes qui expliquent l’apparition d’un problème. Le « 5 Pourquoi ? » est un outil d’aide à la résolution de problème. Il permet l’identification des causes racines d’un problème.

En posant plusieurs fois la question « Pourquoi ? » au problème, on retire une à une les couches de symptômes qui mènent aux causes racines.

Bien que la méthode se nomme les « 5 Pourquoi ? », il se peut que vous ayez à vous poser la question « Pourquoi ? » moins de cinq fois ou plus de cinq fois selon le problème. L’outil n’est pas limité en profondeur, en nombre de question.

C’est un outil simple mais il est très  efficace et peut être employé dans de multiples occasions.

Je vous propose de découvrir des liens sur la méthode des 5 pourquoi.

Un exemple :

Exemple5Pourquoi

Exemple autour des 5 pourquoi

Installation de l’outil « Boite à question ».

Je vous propose de suivre : Le guide d’installation

Guide d’utilisation: Les premiers pas.

L’outil est très simple à prendre en main. Vous trouverez ci des copies d’écrans.

J’ai essayé de rendre l’outil le plus simple possible, le moins complexe et aussi de favoriser la réflexion.

Pour aller plus loin :

Je vous propose d’échanger par mail vos créations, vos modèles et aussi de créer une communauté d’utilisateur. Je vous invite à communiquer sur l’outil. J’ai eu des formations avec des coachs, j’ai trouvé que l’outil répond très bien à des problématiques de groupe, trouver la bonne solution, répondre à des besoins , trier les données et créer des interactions.

Conclusion

L’outil est en cours d’évolution. Il est au croisement de réflexion autour des cartes heuristiques, freemind, et freeplane, des cartes conceptuels et aussi des jeux question-réponse. C’est un complément, si on peut dire. Il y a des petits erreurs et défaut de jeunesse, d’ergonomie et aussi de navigation, par contre elles n’empêchent pas l’utilisation. J’ai ajouté beaucoup d’options, je construis l’outil avec l’outil, dans l’outil. C’est un outil qui s’auto-alimente, dés que vous avez une version stable, vous avez envie de faire des ajouts, d’ajouter des choses, des cas d’usage.

Vous allez très vite découvrir des nouveaux usages (en plus des fiches que je vais écrire) et des manques. Nous sommes au niveau du cerveau, au niveau de la réflexion. Je vais aller vers d’autres objectifs, par exemples la dysorthographie, l’apprentissage, la mémorisation, etc.

L’outil permet de mieux se concentrer sur les questions et sur les réponses. Il peut être utilisé dans plein de cadre. Je vais ajouter des modèles pour canaliser les questions, des options pour synchroniser 2 outils, des scénarios, etc. J’ai l’intention d’écrire d’autres articles sur l’outil et les usages.

Je vous souhaite une bonne découverte. Je vous invite à me faire vos remarques constructive et suggestions.

PS : Il y a des décalages entre les images, les copies d’écran et la première version stable lancée. Je travaille sur un version plus évolué, elle fonctionne sur tablette.

A propos Duarte TERENCIO

Chef de projet et Architecte J2EE - Portail d'entreprise - Cloud computing Vous trouverez plus d'information sur la page "Me contacter"
Cet article, publié dans Organisation, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s