Ecrire et tenir un blog

UnRegard

L’écriture d’un blog est une opération complexe, il faut être motiver par l’écriture, avoir des choses à raconter,  rédiger des articles que l’on pense intéressant.

La construction débute à zéro lecteur, il n’y a pas d’aide lors de l’écriture des articles, il n’y a pas de sponsors, ni de personne pour vous encourager, juste l’envie de dépasser ces propres limites. Il faut passer un certain temps à lire, à écrire un article.

Le syndrome de la page blanche, s’applique dés le début de l’écriture . Il faut vaincre ses peurs. Le nombre de rédacteur est impressionnant, je pense qu’il doit tourner autour de 2 à 3 % de la population. Je pense que le nombre de rédacteur tombe encore plus bas, dés que l’on regarde les blogs actifs.

Combien de vos connaissances écrivent des blogs, des livres ou tiennent un journal ?.

Je vais faire un peu de publicité pour WordPress, je trouve du réconfort lors de la publication d’un article, et de voir le chemin parcouru.

Vous être a votre 23 eme article, plus que deux articles pour votre 25 eme. 

J’ai dépassé la barre des 100 articles depuis plus de 6 mois.  Les articles, les plus lus dans le temps, correspondent souvent à mes articles préférés. Il m’arrive de me relire et de dire « c’est moi qui est écrit ça, c’est pas mal » et aussi l’inverse, « comment j’ai pu écrire cela ». J’ai écrit des articles trop long, ou trop court. Je réfléchis à une structuration plus efficace de mes articles et une meilleur relecture.

Je tiens à remercier les 20 000 consultations sur mon blog, depuis le début de l’aventure.

Après 2 ans et demi d’écriture, je m’aperçois que l’écriture d’une blog est un métier. J’ai découvert le fonctionnement des moteurs de recherche, les optimisations pour être en tête de lecture dans Google .

J’ai appris à mieux structurer un article et a poser des questions, a moins avoir peur.

Si je vous disais que j’ai 28 articles en brouillon , que penseriez vous ?

L’écriture d’un article sur un support informatique est une opération complexe, on commence sur une idée, on ajoute une autre idée, on modifie un phrase , la suivante, on relit des paragraphes et parfois on loupe une virgule.  On crée des articles sur un sujet , puis le sujet change, ou il ne correspond pas a vos attentes et il rejoint la pile de brouillon.

J’ai été approché par des sociétés de co-writing, ou de co-publication, ou d’articles sponsorisés.  J’ai tenté une fois l’expérience. J’ai peur de perdre l’âme du site.

J’ai été tenté aussi de créer des liens vers d’autres sites, pour créer de l’audimat. J’avoue que l’opération est simple. Le résultat est un peu moins sympa.

J’ai été tenté de créer mon hébergement, d’installer des plugins, des options d’envoi de mail et autres. J’ai renoncé par manque de temps.

L’écriture d’un blog est une expérience valorisante, en terme de rencontre, en terme d’échange, en terme de dépassement de soi. J’ai pris confiance en moi , et aussi je vois mieux comment véhiculer mes idées, mes projets et les conduire à bien.

L’avenir ?

Je vais me remettre à publier un à deux articles par mois. Je suis en train d’écrire, la suite de plusieurs articles.

  • Un article sur la Gestion des demandes, des incidents et des demandes d’information. Cet article parle de GLPI, de ITIL et aussi des centres de service.
  • Un article sur Play Framework 2.4  et Scala. Je regarde le parcours de Play Framework depuis mon dernier article.
  • Un article sur Comment améliorer un site web de l’intérieur ?. C’est un article complexe qui aborde les statistiques, les référentiels et aussi le bavardage des chiffres.
  • Le dernier est le plus complexe, « Comment vendre un produit qui n’existe pas ou presque ? » Après le PVM ( le produit minimum viable), je parle d’un produit qui n’existe pas.

(* Merci de ne pas me piquer le titre des articles)

J’ai essayé de lancer un petit produit sur internet, via le blog. Je n’étais pas suffisamment préparer, pas suffisamment mur pour franchir le pas. Ce produit a continué d’évoluer, pas la communication.

Je vais commencer à parler d’un nouveau produit, beaucoup, beaucoup plus complexe, et plus intéressant pour les entreprises. Je vais rechercher des relais de croissance et de communication. Il faut commencer à voir petit, corriger le tir avant de voir grand.

Merci pour vos lectures.

@ Bientot.

 

 

A propos Duarte TERENCIO

Chef de projet et Architecte J2EE - Portail d'entreprise - Cloud computing Vous trouverez plus d'information sur la page "Me contacter"
Cet article, publié dans Autre .., Perso, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s