Construire des portlets en moins de 5 minutes

Générateur de portlet

Générateur de portlet

Avant de commencer l’explication sur le titre de cet article, je vous propose de découvrir les avantages d’un portail d’entreprise par rapport à la construction d’un site web classique, le rôle des portlets, et le fonctionnement. A partir de là, je vais vous parler d’un générateur, les cas d’utilisation,  le gains obtenus, et les énormes avantages à disposer d’un tel outil, l’accroissement des possibilités offertes, les combinaisons et le rôle d’ouverture sur le système d’information d’une entreprise.

Le fonctionnement d’un portail d’entreprise.

Par ou commencer ? Un portail d’entreprise est un outil logiciel, un serveur d’application informatique, qui habille, et met en forme de la données. Il est utilisé pour créer des pages HTML dynamiques, pour assembler des composants contenant des données. Il permet de créer des communautés d’utilisateurs et d’ouvrir une fenêtre sur toutes les fonctions informatique d’une entreprise. C’est une vitrine sur le savoir faire, sur la connaissance d’une entreprise. Par rapport à la construction d’un site web classique, le portail d’entreprise est un super site web, il permet d’assembler des informations, des données en provenance de divers lieu de l’entreprise. Le but du portail n’est pas de fournir une application web complexe, il est d’assembler de l’information en provenance des autres sites web, des autres applications de l’entreprise, et aussi de fournir des liens vers les autres sites web.

Le rôle de la Portlet

Le rôle de la portlet est à la fois simple et  complexe. La portlet est le composant indispensable et majeur du portail d’entreprise.

Exemple de portlet

Exemple de portlet

C’est un programme informatique qui permet de construire un morceau de page HTML (correspond au carré rouge).
Le morceau de page HTML  contient divers types de donnée  :
  • du texte avec des images,
  • un tableau,
  • un enregistrement,
  • un diagramme ( un histogramme, une courbe, etc),
  • un formulaire.

Une portlet contient des traitements, des liens, des interactions vers les autres pages HTML et vers les autres portlets.

Le fonctionnement

Concrètement, comment fonctionne un portail d’entreprise ? choix des disposition

Le créateur (administrateur) du site web, choisit un modèle de page, puis il intègre des composants dans les divers colonnes et cellules.

La page HTML  sera constitué de l’assemblage du gabarit, des portlets et de la charte graphique.

Un portail permet de construire plusieurs pages HTML, de créer des liens entre les pages, et de gérer les droits de consultation.

Toute la mécanique d’un portail d’entreprise, repose sur les composants .

La richesse d’un portail dépend du contenu et des interactions des portlets.

La construction d’une portlet demande des compétences informatiques, des connaissances autour des portails d’entreprises et aussi une bonne compréhension, une bonne visualisation du résultat que l’on souhaite obtenir. Le développement  d’une portlet sans outil demande de quelques heures à plusieurs jours de travail.

Pour construire un site web classique, il faut définir une architecture logicielle et technique,  concevoir une maquette, puis décrire les différents écrans et la navigation entre les écrans. La réalisation suit un processus incrémental, toute l’application est livrée en une ou plusieurs fois au bout de quelques mois. L’application est monolithique et non modifiable. L’architecture est figée. elle est lié à une source de données (très souvent).

Un site web est construit sur des cycles long.

La construction d’un site portail, suit une autre logique,  il faut penser, raisonner en brique élémentaire, en morceau de traitement. Le concepteur livre les briques au fur et à mesure de la construction. Les pages HTML sont le fruit de l’assemblage du portail d’entreprise. L’architecture du site repose sur l’agencement des composants et sur la gestion des masques de page HTML. Il est possible de modifier une portlet sans modifier en profondeur le site web final. Un portail communique avec une ou plusieurs sources de données.

Un portail d’entreprise offre une modularité, non présente sur un site web classique. Le portail d’entreprise est construit par itération, sur des cycles très court. Chaque composant est indépendant des autres.

Un générateur de portlet

Le but du générateur de portlet est d’automatiser la création des composants plus ou moins complexes, de standardiser les mécanismes de communication, d’interaction et d’offrir une constance dans l’expérience utilisateur.

220px-Puzzle.svg

Pour créer une portlet, il faut créer une mécanique, un processus de collecte des informations, il faut définir des traitements standards, des comportements, des éléments visuelles.

La création d’un générateur de portlet est une opération complexe. Elle demande une bonne maîtrise des portlets et du fonctionnement d’un portail d’entreprise. Il faut sortir du cadre de construction classique d’une portlet, et envisager les traitements sous une forme modulaire.

L’image d’une pièce de puzzle illustre très bien la notion de portlet.

La richesse d’un portail d’entreprise repose sur les interactions, entre l’utilisateur, le fonctionnel et les données. Avec un générateur de portlet, on additionne des comportements, des interactions standards, il rend les composants intelligents et l’expérience utilisateur plus riche.

Un générateur de portlet permet de créer des pièces diverses de puzzle, avec des formes diverses , avec des connecteurs différents. Il permet de créer des pièces qui n’existe pas. Les pièces sont conçu en fonction des besoins.

Le rôle de l’utilisateur est très simple. Il assemble les composants, en fonction de ce qu’il recherche .

CoolClips_vc006881

Les Gains

Nous avons plusieurs gains.

Le premier gain est lié à l’automatisation lors de la construction, les fameuses 5 minutes. Il permet de construire très vite des composants spécifiques à un traitement, à des données.

Avec un générateur, il est possible de créer des portlets pour gérer un domaine d’information, un domaine de données. Il est très facile de collecter des informations sur un utilisateur, sur un produit dans diverses bases de données.

Lorsque l’utilisateur assemble une page, il assemble des composants.

 

C’est la partie visible de l’iceberg. Pour aller plus loin, il faut garder à l’esprit le fonctionnement des composants, et leur comportement.

La suite ..

 

Image : CoolClips.com

 

 

A propos Duarte TERENCIO

Chef de projet et Architecte J2EE - Portail d'entreprise - Cloud computing Vous trouverez plus d'information sur la page "Me contacter"
Cet article, publié dans Cloud computing, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s